La Sarcoidose

Pourquoi la Sarcoïdose? Car j'en souffre.
Son histoire?

 Dr Jonathan Hutchison, le chirurgien, ophtalmologue, dermatologue, vénéréologue, pathologiste, anglais, la raconte en 1876. Il la présente comme une dermatologie condition qui vire la peau à une couleur violette très sanglante. Celle-ci entraine une éruption cutanée sur le visage et le corps. En 1888, le terme lui-même fut inventé par le Dr Lupus Pernio Ernest Besnier un dermatologue dont l’histologie de la structure de cette maladie fut reconnue en 1902. 

Par la suite cette maladie rare se décela dans les yeux, les os, les poumons et fut identifiée tel un mal systématique par Dr Schaumann. 

Pour en comprendre son étymologie, le mot sarcoïdose comme beaucoup de mots de l’encyclopédie actuelle, provient du grec :sarcο-signifie « chair », -(e) ido, veut dire « Ressembler ou comme type » et sis « condition ». Tout simplement la sarcoïdose, implique « une condition qui ressemble à de la chair crue ou vivante ». Elle est aussi reconnue comme la maladie (BBS) après le nom des trois médecins Besnier - Boeck - Schaumann. 

Et au quotidien, ça donne quoi?

La sarcoïdose est un trouble du système immunitaire qui peut attaquer n'importe quel organe: Les yeux, les nerfs, le coeur,  les poumons, les os et les articulations, les reins, la vessie, le cerveau. 
Moi je suis atteinte de la neurosarcoïdose, qui entraine des crises d'épilepsie et d'anxiété. 

Les symptômes?
Ils varient selon les organes touchés. Les patients qui souffrent de sarcoïdose pulmonaire, souvent présentent une toux sèche et persistante.  Ils développent une respiration sifflante, accompagnée des douleurs thoraciques. Et ils s'essoufflent rapidement. En dépit de l'organe affecté,  les symptômes les plus reconnus, s'observent dans la perte de poids, la fatigue et les douleurs musculaires, sueurs nocturnes, malaise général. 

Comment la diagnostiquer? 

On m'a découvert la sarcoïdose lors d'une visite chez l'opticien.
En fait, je venais de commencer un nouveau rôle, dans mon lieu de travail, assez stressant.
J'ai perdu du poids. J'étais constamment sur les nerfs, et je voyais des lumières blanches flotter au coin de mes yeux. Durant cette auscultation, l'opticien analysa des signes flagrant d'inflammation et je fus referrer d'urgence à l'hospital des yeux.
Ainsi le verdict tomba. Je vis avec cette maladie depuis 11ans.
Je m'y suis faite. 

Ça se soigne? 

La sarcoïdose est une maladie incurable. Et j'entends dire que des personnes
 se sont rétablis  sans aucun traitement. Moi je suis un traitement pour l'épilepsie. Je fais de la chimiothéraphie, sous forme de gélules que j'avale une fois par semaine pour inactiver le système immunitaire.
Sans oublier les calmes douleurs pour m'aider à combattre l'inflammation. 
Voici les grandes lignes de la sarcoïdose. 

Ceci-dit, bien que j''ai cité des symptômes clairs et concrets cette maladie pour beaucoup reste une maladie invisible, que seule une personne, comme moi, qui en souffre, rend visible. 

Je l'ai nommée la maladie violette et je termine avec ce poème que je dédie à toutes ces personnes qui souffrent de la sarcoïdose et autres formes de maladie chroniques.

Merci d'avoir pris le temps de me lire.
Partagez et suivez-moi sur social média.






Presentation212jpg